S’équiper pour faire la différence

Mis à jour : 2 août 2018

#TechSolutions



Il a essuyé les plâtres de la certification Iso 9001 pour les clubs de sport il y a deux ans, tout comme il avait importé le step dans son club de Paris Beaubourg à la fin des années 80 ou organisé le premier championnat de France de fitness… En éternel précurseur, Alain Barasz a façonné son club pour répondre aux préoccupations croissantes de santé et de bien-être des consommateurs.


Il vaut mieux prendre un abonnement dans une salle de sport certifiée que des médicaments, assène Alain Barasz. » Le club Vit’Halles de Montpellier – créé en 2007, entièrement rénové l’année dernière, plus de 8 000 m2 (avec les locaux du bassin olympique Antigone, accessible aux 3 300 adhérents, géré par la métropole) – est en effet certifié Iso 9001 depuis 2016, le premier en France. Un projet préparé de longue date pour être en mesure de fournir “du sport sur ordonnance”, dont le décret d’application est entré en vigueur le 1er mars 2017, permettant aux personnes habilitées, à dispenser une activité physique à celles atteintes d’affections de longue durée. Huit protocoles, en lien avec les pathologies décrites dans la loi, ont été déclinés par l’équipe de Vit’Halles (21 personnes) :

“Perte de poids”, “Un corps plus tonique”, “Jeune pour toujours”, “Start moving”, “Moins de stress”, “Diabète et activité physique”, “Ménagez votre dos”, et “Devenir plus fort”. Profs de sport et préparateurs physiques ont été formés et continuent à l’être quatre fois par an, tout en suivant des modules régulièrement pour enrichir leur pratique. L’acte sportif n’est pas encore coté par la Sécurité sociale, mais la Maif, par exemple, rembourse déjà 500 €/an à un patient qui traite ainsi l’une des huit pathologies.


FULL ACCESS ET TECHNOLOGIE DE POINTE

Le prix moyen de l’abonnement s’établit à 520 €/an et comprend tout : l’accès à la piscine, au sauna, au jacuzzi, à la salle RPM (65 vélos), à celle de poids libres, à la terrasse et ses transats, aux plus de 80 cours collectifs par semaine, à des cours particuliers de 30 mn à volonté, et à un RV mensuel avec un préparateur physique, au cours duquel ce dernier prend les mesures de l’adhérent. Vit’Halles travaille en effet avec le modèle InBody 770, qui propose 60 paramètres de mesures. Au-delà de la prise en charge et de l’accompagnement des adhérents, ce calcul des résultats tient une place prépondérante

dans le processus de fidélisation : « Lorsque nous leur montrons les chiffres, ils n’ont plus envie de nous quitter, confirme Alain Barasz. » La qualité de l’air et la température ne sont pas en reste, sous haute surveillance, avec une clim’ finement réglée selon les endroits, et un renouvellement total du volume d’air 14 fois par heure ; « Si nous voulons être précurseurs et accompagner la loi santé, nous devons être irréprochables, ajoute-t-il. »

Dans le même ordre d’idée, le principe de la certification consiste à faire évoluer le club chaque année : « En 2017, par exemple, nous avons mis en place une borne de satisfaction client à la sortie des vestiaires. Chaque semaine, les adhérents peuvent

répondre à deux questions en tapant sur l’une des 4 touches. Ces réponses fournissent des pistes d’amélioration permanente. Nous cherchons toujours des idées nouvelles. La dernière en date, c’est notre fonctionnement à 100% d’électricité verte. »


LES SOLUTIONS DES VRAIS PROS

Les plateaux cardio, muscu et cours collectifs sont équipés de machines (tapis de course, rameurs, climbers, etc) de dernière génération, connectées, qui permettent d’évoluer dans des paysages virtuels ou en compétition. « Tout ce que fait l’adhérent, qu’il vienne avec ou sans ordonnance de sport, est mémorisé, et la machine le reconnaît, affiche sa photo lorsqu’il l’allume et lui rappelle son programme à l’écran, décrit le dirigeant.

Idem pour les cours collectifs. Lors de son inscription, nous lui faisons charger des applis sur son téléphone (My Wellness Cloud et HeitzFit) et prenons rendez-vous pour un premier bilan et l’élaboration d’un programme sur quatre semaines. » L’accent est mis sur les six premières semaines, afin de fidéliser les nouveaux. Et ça fonctionne : le taux moyen en France est inférieur à 50% ; ici, il est de 60. Un cap crucial, selon Alain Barasz, le temps de la mise en route et de la disparition des premières courbatures… « Nous mettons tout en oeuvre pour que le client ne nous quitte pas, ce qui est le gros souci de ce métier. Nous ne lui vendons pas du miel et du sucre, mais de la peine et de la sueur... » Côté gestion, Alain Barasz, est revenu à Heitz System. « Aujourd’hui, cet éditeur est bien au-dessus de tout ce qui se fait sur le marché. Nous sommes équipés de toutes leurs solutions (gestion des accès, gestion des clients, gestion du planning, gestion des caisses, etc.) et bénéficions des nouveautés, comme la signature du contrat sur tablette tactile. » MG Instore Media, pour la personnalisation des ambiances, vient d’être référencé par le club : sonorisation,

télévision et affichage dynamique sont désormais facilités (nouvelles enceintes, nouveaux écrans, nouvelles animations dynamiques), et les prospects et clients, encore mieux informés.


TIRER LE MARCHÉ VERS LE HAUT

Alain Barasz collabore également à la création d’une plateforme d’échanges régionale dédiée au sport-santé et bien-être à Montpellier (7 M€ de budget), pilotée par l’Afnor, en vue d’assurer le sport pour tous, à tous les âges de la vie. « L’activité sportive devient une priorité de politique publique, ça va permettre à notre métier de s’implanter solidement. Je regrette ce mouvement des salles low-cost, qui ne constitue pas la bonne manière d’aborder le sportsanté. D’où l’intérêt, pour les vrais professionnels, de tirer le marché

vers le haut et de faire la différence… Nous sommes les premiers à avoir été certifiés, j’espère que nous ne serons pas les derniers. »




LA COMMUNICATION

LA SOLUTION Un club qui innove a besoin de faire savoir à ses clients ce qu’il fait pour eux. Informez via votre radio et vos écrans !





LA GESTION

LA SOLUTION Heitz a officiellement été

certifié Iso 9001 de 2006 à 2012, et continue, depuis, de fonctionner sur ce modèle.




LES MESURES

LA SOLUTION InBody permet à l’adhérent

de se fixer des objectifs concrets de progression








Alain Barasz,

dirigeant de Vit’Halles Montpellier

Quand trois acteurs historiques d’un marché
dynamique mettent leur savoir-faire en commun,

ça donne des résultats extraordinaires...

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • viadeo-blanc

© 2018 - Tech'Solutions