NAVIC: Des vestiaires évolutifs pour Nautipolis

#TechSolutions #Piscinededemain #Vestiaires



Le complexe aquatique communautaire de Valbonne Sophia Antipolis – plus grande technopole d’Europe –, ouvert en janvier 2012 par la communauté d’agglomération, a dû faire évoluer son contrôle d’accès. Côté vestiaires, Navic s’est adapté.


Exploité par Récréa depuis l’ouverture, Nautipolis rassemble une offre aquatique,

sportive et de loisirs d’envergure. Avec ses 10 000 m2 de surface déployée,

dont plus de 5 000 à l’intérieur, plusieurs bassins couverts et extérieurs, plus de 60 cours aquatiques/semaines, 2 000 m2 d’espaces fitness, un espace bien-être (sauna, hammam, jaccuzi, cave de glace, douche sensorielle, grotte de sel, caldarium, transats, tisanerie), et un restaurant de 100 à 120 couverts, le complexe compte 2 000 abonnés (détenteurs du bracelet RFID relié à l’application HeitzFit) et totalise 370 000 entrées par an. « À l’ouverture, raconte Frédéric Chauvel, directeur nous proposions exclusivement des bracelets, que les usagers ponctuels ne rendaient pas forcément. La perte s’élevant

à 20%, nous avons dû faire évoluer notre contrôle d’accès, déployé par Heitz System,

afin de fournir aux usagers ponctuels des codes-barres à flasher pour l’entrée via un tourniquet. Les abonnés, eux, conservent leur bracelet. »



Des casiers à codes et RFID


Côté vestiaires (500 casiers dans l’espace aquatique, 200 pour le fitness), il suffit de

poser le bracelet sur l’une des bornes centrales, qui gèrent une douzaine de casiers

chacune, pour que la “boîte” s’ouvre. Navic a su s’adapter en ajoutant un pavé numérique

sur la porte de la moitié des casiers de l’espace aquatique et en modifiant les bornes reliées, capables désormais, d’enregistrer et de reconnaître les codes et de lire les bracelets. « À l’accueil, précise David Torcy, responsable accueil, un moniteur nous permet d’avoir une vision globale des casiers avec leur statut : “libre”, “occupé”, “en alerte” (l’usager est en difficulté, débloquage à distance) ou “en alarme” (le casier, verrouillé, bloqué, nécessite une intervention manuelle). » « L’entretien est préventif et quotidien, ajoute Sébastien Amathieu, responsable technique et hygiène : bombe à air et chiffon sec pour dépoussiérer et nettoyer les serrures électriques ainsi que les attaches reliées, et un peu d’huile. Et s’il nous arrive de changer une carte ou une serrure électrique, nous pouvons compter sur un service des

pièces détachées réactif. »


Nautipolis.fr

EN SAVOIR PLUS NAVIC.FR

108 vues

Quand trois acteurs historiques d’un marché
dynamique mettent leur savoir-faire en commun,

ça donne des résultats extraordinaires...

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • viadeo-blanc

© 2018 - Tech'Solutions