“Gros succès du Jardin d’Eau auprès des familles avignonnaises !”

#TechSolutions #Piscinededemain



Le Jardin d’Eau, signé Agradeau, est une installation qui vient en complément

d’une pataugeoire, et qui peut même s’y substituer, en toute sécurité. C’est une aire de

jeux colorée, sans bassins, qui propose une approche ludique aquatique et un choix de

jeux, en mousse et polyester, renouvelable chaque année. La ville d’Avignon l’a testé cet été. Impressions.


60 m2 pour 30 enfants en simultané

« Notre stade nautique est fermé depuis 2010 pour des raisons techniques, explique Peggy Naus. Durant trois étés, nous avons installé un bassin autoporté et une aire de jeux en dur à destination des familles avignonnaises qui ne partent pas en vacances. Une opération qui a remporté un vif succès (8 600 entrées sur juillet-août), mais que nous n’avons pas pu reconduire cette année en raison des travaux sur le stade nautique. Nous avons donc déplacé l’opération sur le plus grand parc urbain de la ville – le parc Chico Mendes – et lancé un appel d’offre pour l’installation d’une aire de jeux aquatique pour les moins de six ans, modulable, éphémère et facile à installer, ne nécessitant qu’une arrivée d’eau et d’électricité et un puits perdu. Nous avons retenu la réponse d’Agradeau, qui nous a proposé son prototype de 60 m2, monté en moins d’une semaine. » Coût de l’opération ? 70 000 €. Un investissement que ne regrette pas la collectivité : « Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 15 000 entrées sur les deux mois, et des enfants et leur famille ravis ! »



Montage, démontage, un jeu d'enfants



Le Jardin d’Eau se monte en un ou deux jours, à deux ou quatre personnes, selon sa surface – de 16 à 144 m2 –, et se démonte en moins de temps. Il ne nécessite ni terrassement ni génie civil, seulement une alimentation eau et électricité, ainsi qu’une évacuation. Les éléments s’emboîtent les uns dans les autres, ce qui permet de lier le cadre avec la réserve d’eau sous le plancher, qui sert de bac tampon. Ce dernier est doté d’une entrée et d’une sortie, pour le traitement physique et chimique de l’eau. Une simple arrivée d’eau permet le remplissage de ce bac, pourvu d’un système de régulation du niveau d’eau. Son nettoyage peut se faire au jet, en mettant le circuit d’eau à l’égout. Encastrées dans le plancher, les fontaines, qui disposent de 5 à 10 buses réglables pour que l’eau coule, gicle ou éclabousse, constituent les éléments phares du Jardin d’Eau. Une proposition peu gourmande en eau, qui s’appuie sur des débits régulés et non sur la pression.


Avignon.fr

En savoir plus lamaisondelapiscine.com

168 vues

Quand trois acteurs historiques d’un marché
dynamique mettent leur savoir-faire en commun,

ça donne des résultats extraordinaires...

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • viadeo-blanc

© 2018 - Tech'Solutions