Accessible à tous et modernisée façon inox

#TechSolutions #Piscinededemain



Comment réhabiliter et mettre aux normes une piscine municipale de plus de 30 ans ?

C’est le défi auquel a été confrontée la commune de Chauffailles, en Saône-et-Loire.

Pari gagné avec BC Inoxeo, spécialiste français des bassins inox.


Il existe des dizaines de piscines datant des années 70 en Saône et- Loire », révèle Guy Dadolle, conseiller à la communauté de communes La Clayette Chauffailles en Brionnais. Aussi, quand il s’est agi de réhabiliter celle de Chauffailles, cet entrepreneur à la retraite, qui avait fait sa carrière dans le secteur des matériaux de construction, s’est naturellement attelé au projet.



Une double problématique


« C’était une piscine d’extérieur. Nous avons envisagé de la couvrir, mais faute de budget, nous avons reconduit le principe d’une piscine en plein air. » Toutefois, le véritable défi n’était pas là. En effet, l’établissement n’était plus aux normes depuis 2007, notamment

en termes d’accessibilité (réglementation PMR, qui favorise l’accessibilité des lieux publics

aux personnes à mobilité réduite), car équipé de vestiaires situés en surplomb de la plage et des trois bassins, et, de ce fait, accessibles uniquement par des escaliers. La communauté de communes Sud Brionnais a mené à bien la réhabilitation. « Plus de 18 mois de travaux ont été nécessaires, entre septembre 2014 et mai 2016, ce qui a été particulièrement difficile pour les usagers, surtout aux beaux jours, » reconnaît Guy Dadolle, qui ne regrette cependant rien. « Nous le referions sans hésiter, car le résultat est magnifique. »


Esthétique et facile à entretenir


Compte tenu de la configuration des lieux, le choix a été fait de rehausser les bassins à hauteur des vestiaires sans en modifier la profondeur, plutôt que de descendre ces derniers au niveau des bassins. Une fois ceux-ci comblés de 50 cm, l’équipe a enclenché les travaux. « En 2013 nous avons lancé la consultation pour le choix des équipes de maîtrise d’oeuvre et avons retenu le cabinet d’architecture Hyatus, à Roanne. L’année suivante, ce fut au tour des entreprises, pour la réalisation des travaux." Parmi celles-ci, BC Inoxeo, car l’architecte avait prévu un lot spécifique pour les bassins et la

couverture thermique. L’entreprise est retenue, avec l’offre la mieux et la moins-disante. Des raisons d’ordre esthétique et pratique ont également conforté ce choix. « L’inox est d’un très bel effet, qui donne l’impression d’être dans un lac, s’enthousiasme Guy Dadolle, peu salissant et facile à entretenir. Et la sécurité est au rendez-vous, car les plaques du fond, revêtues de petits picots, doux au pied, de l’avis général, ne glissent pas. »

Au final, un bilan très positif : les recettes ont augmenté de 30% depuis la réouverture, et la fréquentation a bondi de 44%, boostée cet été par une météo particulièrement clémente.



Guy Dadolle, Conseiller à la communauté de communes La Clayette Chauffailles en Brionnais


Chauffailles.fr/la-piscine.html

21 vues

Quand trois acteurs historiques d’un marché
dynamique mettent leur savoir-faire en commun,

ça donne des résultats extraordinaires...

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • viadeo-blanc

© 2018 - Tech'Solutions